Le village de Mirabel, situé sur le flanc méridional du massif du Coiron, domine les vallons de l’Auzon et de la Claduègne.

Il est désormais identifié par sa tour carrée bicolore, seul vestige des deux châteaux qui ont occupé la corniche basaltique au Moyen Âge. Il a longtemps été réputé pour le siège dont il a fait l’objet en 1628.

Le vieux village conserve son caractère d’ancien bourg fortifié, tandis que les hameaux en contrebas s’urbanisent progressivement. Le site de la corniche est inscrit depuis 1944.

 

Le mot du Maire

La commune abrite à ce jour plus de 640 habitants, c’est une population variée et active qui s’est fortement accrue ces dernières années.

Entre Berg et Coiron, entre calcaire et basalte, Mirabel est bordée par les rivières Claduégne et Auzon, l’altitude de la commune varie de 210 à  685m au Mont Redon. Sa proximité avec le bassin d’Aubenas, la vallée du Rhône et les gorges de l’Ardèche en fait un lieu de vie apprécié et recherché, par ses habitants et par les touristes.

Dépourvue de commerce, l’activité économique de la commune se fait autour de trois axes :

✦ l’artisanat

✦ l’accueil touristique

✦  l’agriculture : polyculture, élevage (ovins, caprins, bovins, porcins), aviculture (poulets de chair et pondeuses) et viticulture. La population agricole est jeune et dynamique.

Les agriculteurs de Mirabel sont engagés dans des démarches de qualité et de valorisation de leurs produits : AOP picodon, IGP Ardèche vins, Label Rouge volailles fermières et agneau de l’adret, BIO et BIODYNAMIQUE vins et œufs, ils participent à des circuits de commercialisation courts (magasin de producteurs, vente à la ferme, transformateurs locaux).

La cave de Montfleury sur le territoire de la commune est réputée pour la qualité de ses vins, elle rassemble une cinquantaine de producteurs des communes alentours.

Notons également la présence de la Maison M. Chapoutier en production biodynamique. Le domaine du Pradel, où se maintient la mémoire d’Olivier de SERRES, demeure un haut lieu au service de l’agriculture, de l’enseignement et du savoir. (CFPPA, Ferme Caprine, CERMOSEM – antenne de l’Université de Grenoble).

Les paysages admirables (comme l’indique le nom de la commune), la qualité de la vie sont des richesses sans cesse préservées que nous aimons partager.